Sonya Yoncheva


Javier del Real

dim., 04.02.2018 19:30

Sonya Yoncheva
Genève, Opéra des Nations (Accès, détails)
Organisateur: Grand théatre de Genève
Concert


Enfin, la soprano bulgare est de retour. Il n’est pas si loin le temps où Genève devenait sa ville d’adoption lorsqu’elle poursuivait ses études au Conservatoire de Genève et participait au Chœur du Grand Théâtre. Aujourd’hui, Sonya Yoncheva court de capitale en capitale, de succès en succès, couronnée par le premier prix du Concours Operalia en 2010, son agenda ne désemplit pas.

La jeune soprano est devenue une nouvelle étoile au firmament lyrique, elle est une diva, et lorsqu’elle paraît au Metropolitan Opera, le New York Times ne tarit pas d’éloges : « une présence scénique adorable, une voix somptueuse et pénétrante » ou encore « une Mimì délicate, rêveuse et précise », lorsqu’elle reprend, au pied levé, le rôle de Mimì dans La Bohème. Un timbre rond et capiteux, une insolente projection et une virtuosité à couper le souffle caractérisent la voix de celle qui est désormais la Yoncheva. Lorsqu’elle aborde, plus récemment, au Royal Opera, le rôle-titre du chef-d’œuvre belcantiste, les médias parlent d’une Norma époustouflante et certains n’hésitent pas à la comparer à Maria Callas ou à Joan Sutherland.


The Bulgarian soprano is finally back to sing in Geneva. It was not so long ago that Geneva became her adopted city. Following her musical studies in her home town of Plovdiv, she continued them at the Geneva Conservatoire where she joined the Choir of the Grand Théâtre. Today she moves from capital to capital and from success to success, winning First Prize at the Operalia competition in 2010.

With a constantly full diary, the young soprano has become a new star in the operatic firmament; she is a diva, and when she appeared at the Met, the New York Times sang her praises: “She brought lovely stage presence and a sumptuous, penetrating voice to her performance”, and again, “her delicate, dreamy, detailed Mimì” when she took on the role of Mimi in La Bohème at short notice. Yoncheva’s voice has a round, intoxicating timbre, bold projection and breathtaking virtuosity. When, more recently, she played the title role in the bel canto masterpiece at the Royal Opera House, the media spoke of a breathtaking Norma, some comparing her to Maria Callas and Joan Sutherland.

Commentaires

Notes

A voir également

Voir les autres spectacles proposés à Genève |Voir les autres les spectacles de Sonya Yoncheva |Voir les autres spectacles de Opéra des Nations |Voir les autres spectacles de Grand théatre de Genève